Grossesse – les douze premières semaines

Le fœtus est minuscule et votre ventre a la même apparence qu’avant, mais à l’intérieur de votre corps, des changements se produisent et vous pouvez vraiment le sentir. Vous vivez des montagnes russes émotionnellement et physiquement ! Explorons ensemble les douze premières semaines de grossesse.

Therese Sok

5 min de lecture

Révisé par Therese Sok

sage-femme diplômée

Grossesse – les douze premières semaines
Photo :Preggers

Les toutes premières semaines, vous ne savez peut-être même pas que vous êtes enceinte. Ce n’est qu’à la troisième semaine qu’a lieu la fécondation et que la conception est effective. Vous remarquez peut-être que vos seins sont douloureux et plus gros — c’est parfait, car c’est l’un des premiers signes. Mais vous ne pouvez pas être complètement certaine tant que vous n’avez pas fait un test de grossesse, alors prenez le temps de vous rendre en pharmacie…

Hourra ! Le test montre que vous êtes enceinte.

Vous êtes maintenant dans la semaine 4, ce qui signifie également que vous pouvez ranger vos protections hygiéniques, car vos règles ne reviendront pas avant au moins 9 mois.

C’est un tout nouveau chapitre de votre vie. Et vous allez bientôt apprendre à connaître votre clinique prénatale locale. Juste pour les femmes ? Non, le service prénatal est également ouvert aux futurs pères, aux co-mères et à tous les parents, même s’ils ne sont pas ceux qui portent réellement l’enfant. Allez aux rendez-vous ensemble, c’est une excellente occasion d’en apprendre davantage sur la grossesse, le bébé et l’accouchement.

Jusqu’à la semaine 12, il est recommandé de prendre un supplément alimentaire d’acide folique, une forme de vitamine B qui réduit le risque de spina-bifida chez le bébé. Parlez-en à votre sage-femme ou à un professionnel de votre clinique prénatale.

Vous pouvez également avoir commencé à souffrir de nausées. Certaines sont malchanceuses et sont plus souvent malades, même plusieurs fois par jour. D’autres se sentent nauséeuses sans vomir, alors que les plus chanceuses n’ont pas du tout ce symptôme. Malheureusement, la grossesse n’est souvent pas équitable — passez à travers vos journées en grignotant régulièrement lorsque la nausée vous frappe et assurez-vous de toujours avoir le nécessaire avec vous si vous quittez la maison. Petit conseil : conservez toujours des sacs de plastique dans votre sac à main !

Vous êtes maintenant enceinte de 5 semaines. Les hormones commencent vraiment à perdre la tête et vous ressentez de la fatigue comme jamais auparavant. Le fœtus est encore minuscule, même si petit qu’il est difficile de le voir au microscope, mais suffisamment grand pour avoir un impact sur votre état intérieur. Vos niveaux d’hormones ont considérablement augmenté, ce qui crée souvent une fatigue invalidante, et vous aurez besoin de plus de repos qu’à l’habitude. Ne vous inquiétez pas cependant : la fatigue disparaîtra presque aussi vite qu’elle est arrivée et vous retrouverez éventuellement votre énergie. Il est également très courant et normal d’avoir mal au dos pendant cette période, très semblable aux symptômes prémenstruels.

Avez-vous encore mal aux seins ? Cela peut ne pas sembler sexy, mais dormir avec votre soutien-gorge peut aider.

Une grossesse implique d’énormes changements physiques et votre circulation sanguine et votre volume sanguin augmentent, ce qui oblige les reins à travailler très fort. Vous êtes enceinte de 6 semaines et le sang supplémentaire exerce une pression accrue sur votre vessie, ce qui vous oblige à aller uriner plus souvent. Plusieurs aller-retour pendant la nuit sont tout à fait normaux. Si vous avez du mal à vous rendormir, essayez d’éteindre les lumières et de fermer les yeux.

À présent, vous avez probablement compris que vous devez prendre la grossesse comme elle arrive et trouver des moyens de gérer la réaction de votre corps face à ce changement radical. Essayez de la voir comme une aventure passionnante !

Mais ce n’est pas seulement votre corps qui change. La semaine 7 est faite de montagnes russes émotionnelles et cela peut vous sembler bouleversant et déroutant de ressentir du bonheur un instant et de la tristesse la seconde suivante. Ces changements d’humeur sont en partie causés par les hormones et aussi par le fait que vous subissez des changements énormes à différents niveaux. Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal de ressentir un grand nombre d’émotions en même temps.

Pendant les semaines 8 à 10, vous aurez peut-être votre premier rendez-vous à votre clinique prénatale. Cette évaluation initiale est susceptible de vous paraître assez spéciale, car c’est peut-être la première fois que vous réaliserez pleinement que vous être enceinte. Vous pouvez poser toutes sortes de questions et votre sage-femme effectuera quelques tests. Si vous avez un partenaire, c’est une bonne idée d’y aller ensemble et de réfléchir au type de questions que vous voudriez poser avant de partir, car elles sont facilement oubliées lors du rendez-vous.

Tous les problèmes de nausées vont probablement commencer à s’améliorer à partir de la semaine 12, bien que cela prenne plus de temps pour certaines qui ont moins de chance. Pour beaucoup, c’est la semaine de l’annonce de la belle nouvelle à la famille et aux amis, le risque de fausse couche étant considérablement réduit.

Toutes nos félicitations ! Vous avez maintenant terminé le premier trimestre de votre grossesse, une étape importante !

Source : Swedish Health Care Guide & National Food Agency in Sweden

Therese Sok

Révisé par Therese Sok

sage-femme diplômée

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.