Astuces de contraction

Si vous avez du mal à contrôler votre vessie, vous n’êtes pas seule. Beaucoup de femmes souffrent d’incontinence pendant la grossesse et après l’accouchement !

Ingela Ågren

3 min de lecture

Vérifié par Ingela Ågren

sage-femme diplômée

Astuces de contraction
Photo : pixabay.com

Incontinence ? Vous mouiller ? Embarrassant… ou… ? Vous avez probablement entendu dire que c’est courant, mais peu de mères en parlent. Malheureusement, l’incontinence peut créer à la fois de l’embarras et de l’anxiété, bien qu’il soit assez courant que les femmes éprouvent des difficultés à contrôler leur vessie après l’accouchement. Le taux de l’hormone de la relaxine augmente pendant la grossesse. La relaxine prépare le corps pour l’accouchement et assouplit les tissus autour du plancher pelvien. Le poids du bébé crée une pression vers le bas et lorsque les muscles autour de la vessie et de l’urètre s’affaiblissent, il n’est pas inhabituel de souffrir de fuites. C’est particulièrement vrai lorsque vous riez, toussez ou éternuez. Le risque d’incontinence augmente après les deuxième et troisième accouchements et également après des accouchements problématiques.

La bonne nouvelle est qu’il existe un traitement simple : des exercices de contraction des muscles. Si vous faites des exercices réguliers de la bonne manière, il y a de fortes chances que vous soyez complètement rétablie. Pour savoir si vous faites correctement l’exercice, placez un doigt propre dans votre vagin et contractez le plus possible vos muscles vaginaux autour de votre doigt. Vous devriez avoir la sensation de tirer vos muscles vers le haut. Si vous ne savez pas comment faire, demandez à votre sage-femme de vous donner des instructions. Vous devez faire vos exercices de serrage et relâchement quotidiennement et tenir la contraction pendant 20 à 30 secondes à la fois. Vous pouvez commencer par vous allonger sur le dos avec les jambes pliées jusqu’à ce que vous ayez appris la technique. Imaginez que vous arrêtez votre urine à mi-chemin avec une sensation « ascendante » dans vos muscles. Répétez huit fois. Une fois que vous avez appris la technique du serrage, vous pouvez faire les exercices debout, n’importe où. Définissez votre propre routine de contraction, par exemple chaque fois que vous êtes dans le bus, chaque fois que vous brossez vos dents, chaque fois que vous attendez pour un café, ou peut-être pendant l’allaitement. En pharmacie, vous pouvez acheter ce que l’on appelle des balles de Kegel qui peuvent rendre l’exercice encore plus efficace. Renseignez-vous sur le modèle et le poids appropriés et apportez-les à votre sage-femme, qui mesurera la force de votre plancher pelvien et vous montrera la technique. Avec les balles de Kegel, vous êtes plus susceptible de faire l’exercice correctement !

Si vous avez des fuites en toussant, asseyez-vous pour soulager le plancher pelvien. Si vous ne pouvez pas contrôler votre vessie lorsque vous transportez quelque chose de lourd, redressez votre dos et réduisez la charge. Des dispositifs urétraux spécialement conçus sont disponibles et peuvent être installés par un urothérapeute. Des appareils électroniques sont également disponibles — parlez-en à votre sage-femme à la clinique de maternité.

Si vous êtes assidue avec les exercices, mais n’obtenez pas de résultats, ou si vous avez toujours des problèmes quand votre enfant a six mois, vous devriez demander de l’aide. Dans certains cas, l’incontinence peut être traitée par acupuncture, médication ou chirurgie. Veillez à ne pas aller aux toilettes « au cas où », car cela pourrait entraîner une vessie hyperactive.

Source : Swedish Health Care Guide

Ingela Ågren

Vérifié par Ingela Ågren

sage-femme diplômée