Exercices de Kegel pour renforcer le plancher pelvien

Pendant la grossesse et l’accouchement, les fuites urinaires sont courantes. La même chose vaut pour après l’accouchement. Faites vos exercices de Kegel régulièrement et renforcez votre plancher pelvien afin de réduire les problèmes.

Ingela Ågren

2 min de lecture

Révisé par Ingela Ågren

sage-femme diplômée

Exercices de Kegel pour renforcer le plancher pelvien
Photo :Karyme França from Pexels

Environ une femme sur quatre souffre d’incontinence à un moment donné de sa vie. Cela en fait un problème de santé féminine. Il est donc recommandé à toutes les femmes de commencer les exercices de Kegel le plus tôt possible.

Les exercices de Kegel entraînent votre plancher pelvien et ils sont bons pour les femmes et les hommes. Les muscles qui soutiennent le plancher pelvien entourent les voies urinaires, le rectum et le vagin. Le stress sur le bassin est à son maximum lorsque vous êtes enceinte, donc faire des exercices de Kegel devient encore plus important. L’un des avantages de ces exercices est que la mémoire musculaire de votre corps vous supporte : si vous tombez enceinte à nouveau et avez fait vos exercices de Kegel entre les grossesses, vous aurez moins de problèmes d’incontinence la prochaine fois. Un autre avantage est que vous aurez probablement de meilleurs rapports sexuels après l’accouchement.

Mais il peut être assez difficile de contracter correctement et votre forme physique générale n’a rien à y voir. Le vagin devient plus élastique pendant la grossesse et le plancher pelvien subit une surcharge de poids, ce qui l’affaiblit. Pousser votre bébé pendant l’accouchement est une autre source majeure d’affaiblissement. Les exercices de Kegel renforcent les muscles autour du plancher pelvien contenant des fibres musculaires à contraction lente et à contraction rapide. C’est pourquoi vous devez entraîner à la fois la force et l’endurance.

Cependant, vous devez le faire correctement. Si vous poussez autant que vous le pouvez, mais de manière incorrecte, cela n’a aucun effet. Vous devez travailler les bons muscles. Si vous ne savez pas comment vous y prendre correctement, vous pouvez parler à votre sage-femme. Une fois que vous avez trouvé les muscles, vous pouvez faire les exercices n’importe où, par exemple lorsque vous faites la queue au supermarché, dans le bus ou lorsque vous faites la vaisselle.

Ingela Ågren

Révisé par Ingela Ågren

sage-femme diplômée