Devenir enceinte - conseils pour vous qui essayez

Pour qu'un enfant devienne réalité, beaucoup de choses doivent se passer. La fertilité est une question individuelle ; chaque personne est différente avec des conditions différentes pour tomber enceinte. Le premier conseil pour tomber enceinte est de suivre le cycle menstruel pour savoir quand se produit l’ovulation : ce sont les jours où vous pouvez tomber enceinte. Nous vous guidons ici à travers un certain nombre de méthodes connues qui peuvent contribuer aux meilleures conditions possibles pour la fécondation.

Jenny Jansson

7 min de lecture

Vérifié par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Devenir enceinte - conseils pour vous qui essayez
Photo : Preggers

Prévoyez l'ovulation

C'est au moment de l'ovulation que vous avez la chance de tomber enceinte. Elle se produit environ au milieu du cycle menstruel, sur la base d’un cycle menstruel moyen d'environ 28 jours. Si votre cycle menstruel est de 28 jours, vous ovulerez donc le jour 14. S’il est plutôt de 27 à 34 jours, vous ovulerez entre les jours 13 et 20. En cas d’incertitude, vous pouvez utiliser un test d'ovulation qui mesure la quantité accrue d'hormones pendant l'ovulation.

N’oubliez pas le sexe

Les spermatozoïdes ont souvent besoin de quelques jours pour se former et être en nombre suffisant. Il peut donc être bon d'avoir des rapports sexuels tous les deux jours pendant votre période fertile, c'est-à-dire 12 ou 13 jours avant les prochaines règles, si vous avez des règles régulières. Peut-être vous sentez-vous un peu obligée de planifier vos rapports sexuels, et si vous avez déjà des enfants, cela peut être encore plus délicat, mais considérez cela comme un défi où vous contribuez tous les deux au désir et au synchronisme.

Prenez de la vitamine D

Si vous ne consommez pas assez de vitamine D, cela peut entraîner des problèmes d'ovulation, ce que vous voulez bien entendu éviter lorsque vous essayez de tomber enceinte. Assurez-vous de vous exposer au soleil au moins une demi-heure par jour, afin de combler votre besoin quotidien en vitamine D. Pendant les mois d'hiver sombres et peu ensoleillés, il est bon de compenser avec des poissons gras et divers produits enrichis en vitamine D.

Gardez-vous en forme

Être en aussi bonne forme physique que possible augmente les chances de tomber enceinte, et cela s'applique autant à votre partenaire qu’à vous. Si vous n'avez pas encore de routine d'entraînement, il est bon d'essayer dès maintenant de vous entraîner, de faire de l'exercice ou de marcher pendant au moins une demi-heure chaque jour. L'activité physique peut réduire le risque d’infertilité, car elle stabilise les niveaux d'insuline. Un exemple de bon entraînement lorsque vous essayez de concevoir est le yoga. Le yoga peut vous rendre plus détendue et souple. Cela peut même assurer un plus grand flux sanguin vers le bassin, ce qui stimule les glandes productrices d'hormones.

Surveillez votre poids

Le surpoids et l'insuffisance pondérale peuvent perturber le cycle menstruel et causer une ovulation irrégulière ; cela peut alors être plus difficile de déterminer les jours fertiles. Un poids corporel normal est optimal pour la fertilité : on dit généralement qu'un IMC moyen compris entre 20 et 25 est idéal. Si vous êtes en surpoids, une perte de poids d'à peine cinq pour cent peut avoir des effets positifs. Le surpoids peut également augmenter le risque de diabète gestationnel.

Évitez le stress

Si vous vivez beaucoup de stress, le cortisol, une hormone du stress, augmente probablement dans votre corps. Le cortisol inhibe l'hormone hypophysaire LH, qui stimule quant à elle les hormones sexuelles. Moins de stress entraîne des hormones sexuelles plus énergiques et plus heureuses.

Adoptez une alimentation équilibrée

Le fer des fruits et légumes est bon pour la fertilité. Adoptez une alimentation équilibrée avec beaucoup de fruits et légumes, et vous obtiendrez par le fait même les substances qui rehaussent vos chances de tomber enceinte. Assurez-vous de manger suffisamment de protéines, de graisses, de glucides, de vitamines et de minéraux.

Acide folique

L'acide folique est importante pour la fertilité comme pour réduire le risque de malformations congénitales au niveau du système nerveux central. Assurez-vous de prendre 400 microgrammes par jour, une recommandation pour toute personne souhaitant concevoir.

Médicaments

Si vous utilisez régulièrement des médicaments, y compris ceux en vente libre et les remèdes à base de plantes, il est bon de vérifier que ceux-ci ne nuisent pas à vos chances de tomber enceinte. Certains analgésiques et anti-inflammatoires peuvent affecter l'ovulation et ainsi réduire la fertilité.

Cessez d'utiliser la contraception

Arrêter les pilules contraceptives ou autres contraceptifs est bien sûr une évidence si vous voulez tomber enceinte. Gardez à l'esprit qu'il peut parfois s'écouler jusqu'à six mois avant que le cycle menstruel ne reprenne. Certaines femmes retrouvent leurs règles immédiatement, mais pour d'autres, cela peut prendre plus de temps.

Infections sexuellement transmissibles

Les infections sexuellement transmissibles peuvent nuire à la fertilité. Les cicatrices dans les trompes de Fallope réduisent les chances de grossesse et peuvent dans certains cas également augmenter le risque de grossesse extra-utérine.

Examen gynécologique

Si vous éprouvez des difficultés à tomber enceinte, il peut être judicieux de vérifier que vous n'avez pas d'infection. Un examen gynécologique avec échographie peut montrer tout tissu cicatriciel dans l'utérus qui peut compliquer la fécondation. En plus des maladies, le tissu cicatriciel peut être causé par un placenta enlevé chirurgicalement ou une césarienne précédente.

Évitez l’alcool

Si vous buvez régulièrement de l'alcool, cela peut affecter négativement l'ovulation et, dans le pire des cas, augmenter le risque d'infertilité. Une consommation élevée d'alcool peut également altérer la qualité des spermatozoïdes. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il vaut donc mieux que vous vous en absteniez tous les deux.

Évitez la cigarette

Le tabagisme peut nuire aux ovaires et à la production d’ovules. Le tabagisme altère également la production de progestérone, l'hormone nécessaire pour que l'ovule se fixe à la paroi utérine. Si comme femme vous fumez, vous aurez probablement plus de mal à tomber enceinte qu'une non-fumeuse. Si votre partenaire masculin fume, il aura probablement des spermatozoïdes de moins bonne qualité et en moins grand nombre. Voilà le bon moment pour arrêter de fumer, et la meilleure raison possible.

Consommation de café

Des études ont montré que cinq tasses de café par jour peuvent réduire de moitié les chances de tomber enceinte par rapport à un maximum de trois tasses de café par jour. Si vous êtes adepte de café, il est bon d’en réduire la consommation lorsque vous voulez tomber enceinte.

Visitez votre dentiste

Les bactéries qui provoquent de l’inflammation autour des dents peuvent causer des problèmes lors de la fécondation. En effet, l'inflammation perturbe les fonctions du corps. Les femmes ayant une mauvaise santé bucco-dentaire peuvent donc avoir plus de difficulté à concevoir. Prenez rendez-vous avec votre dentiste ou votre hygiéniste dentaire pour obtenir des conseils et un examen des dents et des gencives.

Bon à savoir

Il n'est pas rare qu'il faille beaucoup de temps pour concevoir. Si cela ne fonctionne toujours pas après un an, vous pouvez consulter un gynécologue. Une sous-production ou une surproduction d'hormones thyroïdiennes peut parfois rendre la conception plus difficile. Il existe des médicaments à cet effet qui augmenteront probablement les chances. N'hésitez pas à demander du soutien et de l'aide si cela fait plus de douze mois que vous tentez sans succès de concevoir.

Jenny Jansson

Vérifié par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.