Peut-on prévenir les déchirures vaginales lors de l’accouchement ?

La lacération périnéale est un mot lourd de sens pour les futures mamans. D’autant plus qu’on parle parfois de « déchirure ».

Ingela Ågren

2 min de lecture

Révisé par Ingela Ågren

sage-femme diplômée

Peut-on prévenir les déchirures vaginales lors de l’accouchement ?
Photo : pixabay.com

Ça ne semble pas agréable et ça ne l’est pas. Cependant, les lacérations sont courantes. Le corps est soumis à un stress énorme pendant le travail, en particulier pendant la phase d’expulsion et pendant les contractions utérines.

Peut-on prévenir les déchirures et si oui, comment ?

Le plus important est de bien communiquer avec la sage-femme lors de l’accouchement. Elle peut contrôler le rythme et éviter que le bébé ne sorte trop rapidement en demandant à la mère de haleter ou de faire quelques petites respirations rapides afin de réduire l’intensité des contractions. La sage-femme applique habituellement quelque chose de chaud (par exemple un linge chaud et humide) sur le périnée — la zone située entre l’anus et le vagin — pendant la phase d’expulsion. Cela augmente la possibilité d’éviter de graves déchirures et des dommages au muscle rectal.

Cependant, rien ne garantit que les déchirures vaginales seront évitées. Environ 80 % des femmes en ont, mais cela inclut des déchirures mineures qui sont à peine perceptibles et qui guérissent rapidement. Dans la plupart des cas, il n’y a pas de complications, vous avez un ou plusieurs points de suture qui sont absorbés par le corps et qui se dissolvent au bout de quelques semaines.

Si vous vous sentez anxieuse à l’idée de déchirer, souvenez-vous que cela semble pire que la réalité. Les actions préventives consistent à lubrifier et à masser le périnée pendant la grossesse. Cela adoucit le bord de l’ouverture vaginale. Il n’existe aucune preuve scientifique indiquant que cela fonctionne, mais de nombreuses sages-femmes pensent que cela pourrait prévenir les déchirures. C’est pourquoi ça vaut la peine d’essayer. Il existe des huiles de massage du périnée sur le marché, bien que le massage lui-même soit plus important que l’huile utilisée. Parlez à votre sage-femme si vous craignez de déchirer. Le guide des soins de santé suédois (Swedish Health Care Guide) fournit davantage d’informations sur les déchirures et sur ce que la sage-femme peut faire pour faciliter l’accouchement et réduire les risques de déchirure.

Source : Swedish Health Care Guide

Ingela Ågren

Révisé par Ingela Ågren

sage-femme diplômée