Contraceptifs à base d'hormones

Il existe des méthodes hormonales où le contraceptif contient deux hormones, l'œstrogène et le progestérone, ou une seule, le progestérone. Les contraceptifs hormonaux empêchent l'ovulation et rendent les sécrétions du col de l'utérus si épaisses que les spermatozoïdes ne peuvent pas passer. Vous trouverez ici des informations sur les différents contraceptifs à base d'hormones.

Jenny Jansson

6 min de lecture

Revu par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Contraceptifs à base d'hormonesPhoto : Preggers

Implant

Un implant sous la forme d'une petite tige de silicone qui sécrète de la progestérone dans tout le corps. Cette hormone inhibe l'ovulation et rend les sécrétions du col de l'utérus plus épaisses et les spermatozoïdes moins mobiles. L'implant est inséré et retiré par une sage-femme ou un gynécologue. Si vous souhaitez retrouver votre fertilité, l'implant est retiré par une autre petite intervention et l'effet disparaît rapidement. L'implant reste en place jusqu'à trois ans et peut être retiré à tout moment. Il peut être utilisé même si vous allaitez, dès six semaines après l'accouchement.

+ Avantages
Permet d'avoir des relations sexuelles sans le stress de tomber enceinte. Pour les femmes qui subissent les effets secondaires des œstrogènes, l'implant peut être une option. Certaines femmes constatent une diminution des saignements et une atténuation des douleurs menstruelles.

- Inconvénients
Les implants ne protègent pas contre le VIH/le sida ou les maladies vénériennes. Certaines femmes prennent du poids et peuvent ressentir des douleurs au niveau des seins et du ventre.

Injection de progestérone

L’injection de progestérone inhibe l'ovulation et épaissit les sécrétions du col de l'utérus, ce qui rend les spermatozoïdes moins mobiles. L'injection est faite par une sage-femme ou par un gynécologue. Une injection a un effet de trois mois, l'effet ne peut pas être supprimé une fois que vous avez reçu l'injection. Il est important que vous receviez l'injection suivante au bon moment afin qu'elle reste efficace.

+ Avantages
Permet d'avoir des relations sexuelles sans le stress de tomber enceinte. Pour certaines femmes, cela peut signifier des règles plus courtes et moins abondantes, voire l'absence totale de règles.

- Inconvénients
L'injection de progestérone ne protège pas contre le VIH/le sida ou les maladies vénériennes. Certaines femmes ressentent des maux de tête, des sautes d'humeur, des démangeaisons et des rougeurs de la peau à l'endroit où l'injection est faite. L'injection peut aussi provoquer des saignements irréguliers. Il faut parfois attendre jusqu'à un an pour retrouver sa fertilité.

Stérilet hormonal (DIU)

Un petit insert souple, en forme de T, avec une capsule contenant de la progestérone. Est inséré et retiré par une sage-femme ou un gynécologue. La fertilité revient à la normale une fois le dispositif retiré. Il peut être utilisé même si vous allaitez. Le stérilet hormonal peut rester en place jusqu'à six ans et peut être retiré à tout moment.

+ Avantages
Efficace à 99,8 %. Ce dispositif permet d'avoir des rapports sexuels sans le stress de tomber enceinte. Pour les femmes qui subissent les effets secondaires des œstrogènes, le dispositif intra-utérin peut être une option, car il ne sécrète qu'une hormone gestagène dans l'utérus, qui agit principalement localement. Certaines femmes ont des règles plus courtes avec des saignements moins abondants ou moins fréquents.

- Inconvénients
Le dispositif intra-utérin ne protège pas contre le VIH/le sida ou les maladies vénériennes. Certaines femmes ont des maux de tête, des douleurs et de l'acné après l'insertion. Quelques femmes ont des saignements irréguliers, des crampes menstruelles et des pertes de sang pendant les six premiers mois.

Pilule contraceptive

La pilule contraceptive est un comprimé d'hormones qui se prend une fois par jour, à la même heure chaque jour. La pilule contraceptive modifie le cycle hormonal naturel et est disponible sous forme de pilule contraceptive combinée et de minipilule. Les pilules contraceptives combinées contiennent des œstrogènes et des progestatifs, qui inhibent l'ovulation. La minipilule ne contient que des progestérones. La pilule contraceptive ne doit pas être utilisée pendant les six premières semaines après l'accouchement en raison du risque accru de caillots sanguins.

+ Avantages
Permet d'avoir des relations sexuelles sans le stress de tomber enceinte. La plupart des femmes qui utilisent la pilule ont des règles plus régulières avec des saignements moins abondants et moins douloureux. Les minipilules ne contenant qu'une seule hormone, la progestérone, peuvent être une option appropriée pour celles qui sont affectées négativement par les œstrogènes.

- Inconvénients
La pilule ne protège pas contre le VIH/le sida ou les maladies vénériennes. Certaines femmes peuvent avoir des nausées, une sensibilité des seins ou des maux de tête.

Anneau vaginal

L'anneau vaginal est fabriqué en plastique souple et flexible et libère la progestérone et l'œstrogène à faibles doses, qui se dispersent lentement dans le corps. L'anneau vaginal doit rester en place dans le vagin pendant trois semaines. Vous le retirez vous-même au cours de la quatrième semaine, puis vous en insérez un nouveau pour commencer un nouveau cycle de quatre semaines. L'anneau vaginal ne doit pas être utilisé pendant les six premières semaines après votre accouchement en raison du risque accru de caillots sanguins.

+ Avantages
Permet d'avoir des relations sexuelles sans le stress de tomber enceinte. Si l'anneau vaginal est utilisé exactement de la bonne manière, le risque de grossesse n'est que de 1 %. Pour certaines femmes, l'anneau vaginal fait disparaître complètement les règles.

- Inconvénients
L'anneau contraceptif ne protège pas contre le VIH/le sida ou les maladies vénériennes. Il est nécessaire que vous surveilliez de près le nombre de semaines pendant lesquelles vous l'avez utilisé. Certaines femmes présentent des pertes vaginales, une gêne, des maux de tête, des sautes d'humeur, une prise de poids et des règles irrégulières.

Patch contraceptif

Le patch contraceptif libère en continu des œstrogènes et de la progestérone dans tout le corps. Le patch doit être changé une fois par semaine pour être pleinement efficace. Il sécrète à la fois de la progestérone et des œstrogènes, qui pénètrent dans la circulation sanguine par la peau. Les hormones inhibent l'ovulation et épaississent les sécrétions du col de l'utérus, rendant les spermatozoïdes moins mobiles. Le patch doit rester en place pendant une semaine, puis être remplacé par un nouveau. Les patchs ne doivent pas être utilisés pendant les six premières semaines suivant l'accouchement en raison du risque accru de caillots sanguins.

+ Avantages
Facile à utiliser car vous le manipulez vous-même. Cette méthode vous permet d'avoir des relations sexuelles sans le stress de tomber enceinte. Pour certaines femmes, le patch permet d'avoir des règles plus régulières et des saignements moins abondants.

- Inconvénients
Le patch ne protège pas contre le VIH/le sida ou les maladies vénériennes. Le patch est visible. Il peut se détacher, ce qui dans ce cas affecte son efficacité. Certaines femmes ressentent des maux de tête, des sautes d'humeur, des démangeaisons et développent des rougeurs à l'endroit où le patch est placé. Le patch peut également provoquer des saignements menstruels irréguliers.

Jenny Jansson

Revu par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Téléphone

Des centaines d'articles connexes, de podcasts et plus vous attendent dans l'appli Preggers.

Téléchargez Preggers aujourd'hui.

10 000 avis
  • Télécharger
  • Télécharger
  • Télécharger

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.