Jumeaux monozygotes ou dizygotes ? Voici comment le savoir

Vous savez probablement qu’il existe des jumeaux monozygotes et des jumeaux dizygotes. Mais saviez-vous qu’il peut être difficile de déterminer si les jumeaux proviennent d’un ou de deux ovules sans effectuer d’analyse ADN ?

Jenny Jansson

Temps de lecture : 3 m

Vérifié par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Jumeaux monozygotes ou dizygotes ? Voici comment le savoirPhoto : Preggers

Les jumeaux monozygotes proviennent d’un seul ovule, qui a été fécondé par un spermatozoïde puis s’est divisé en deux. Les jumeaux monozygotes ont le même ADN : en d’autres mots, ils sont génétiquement identiques et ont donc toujours le même sexe biologique. Ils peuvent également beaucoup se ressembler en apparence, mais ce n’est pas obligatoire.

Les jumeaux dizygotes proviennent de deux ovules différents, qui ont été fécondés par un spermatozoïde chacun. Les jumeaux dizygotes ont un ADN différent : ils ne sont donc pas génétiquement identiques et peuvent avoir deux sexes différents. Qui plus est, ils ne se ressemblent pas plus que d’autres frères et sœurs. Les jumeaux dizygotes sont deux fois plus courants que les jumeaux monozygotes.

enaggstvillingar-eller-tvaaggstvillingar-sa-vet-du_1.jpg

Cela importe peu en réalité que les jumeaux proviennent d’un ou de deux ovules. Mais de nombreux parents souhaitent tout de même savoir si leurs enfants sont des jumeaux monozygotes ou dizygotes, et il existe des façons de le savoir.

4 manières de déterminer s’il s’agit de jumeaux monozygotes ou dizygotes :

  1. Est-ce que les enfants sont de différents sexes biologiques ? Alors c’est forcément des jumeaux dizygotes.

  2. Est-ce que les bébés ont le même placenta et le même sexe ? Alors ce peut être des jumeaux monozygotes, mais ce n’est pas sûr. Les jumeaux monozygotes peuvent aussi avoir deux placentas différents.
    Il est parfois possible de voir s’il y a un ou deux placentas lors d’un examen échographique réalisé tôt dans la grossesse ou lors de l’accouchement, mais pas toujours. Pour obtenir une réponse sûre, il est possible d’envoyer le placenta pour analyse.

  1. Est-ce que les bébés ont une poche amniotique en commun, avec aucune ou juste deux membranes fines entre eux ? Alors c’est forcément des jumeaux monozygotes. Il est possible de voir le nombre de poches amniotiques lors d’un examen échographique ou lors de l’accouchement.

  2. Est-ce que les enfants ont le même ADN ? Alors c’est forcément des jumeaux monozygotes.
    Le moyen le plus sûr d'obtenir une réponse est de faire une analyse ADN. Cela coûte environ 200 euros, une somme que les parents doivent payer. Le prélèvement est effectué dans la bouche des enfants, et vous recevrez une réponse 4 à 6 semaines plus tard.

Jenny Jansson

Vérifié par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Téléphone

Des centaines d'articles connexes, de podcasts et plus vous attendent dans l'appli Preggers.

Téléchargez Preggers aujourd'hui.

10 milliers d'avis
  • Télécharger
  • Télécharger
  • Télécharger

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.