Les contractions peuvent être un signe d’infection des voies urinaires

Pour une femme enceinte, il est relativement fréquent de souffrir d’une infection des voies urinaires et il s’agit de l’une des complications de la grossesse les plus courantes.

Ingela Ågren

2 min de lecture

Révisé par Ingela Ågren

Certified midwife

Les contractions peuvent être un signe d’infection des voies urinaires
Photo : Arren Mills on Unsplash

Une infection des voies urinaires se produit lorsque des bactéries, le plus souvent des bactéries intestinales, pénètrent dans la vessie via l’urètre. Pendant la grossesse, le bassinet du rein et les voies urinaires se dilatent et, par conséquent, les urines sont évacuées plus lentement, ce qui peut plus facilement entraîner une infection des voies urinaires et une inflammation du bassin. Les infections des voies urinaires chez les femmes enceintes sont traitées aux antibiotiques, car elles peuvent être associées à une naissance prématurée, à un faible poids à la naissance et au fait que l’infection se propage plus facilement aux reins et peut provoquer une pyélonéphrite. Si vous pensez que vous avez contracté une infection des voies urinaires, vous devez contacter votre sage-femme ou un centre de soins de santé.

Les symptômes courants d’une infection des voies urinaires sont les suivants :

  • Contractions. Souvent, les contractions peuvent être le premier et le seul symptôme de la présence de bactéries dans l’urine.
  • Le besoin d’uriner fréquemment. Ce symptôme peut être difficile à interpréter, puisque la plupart des femmes enceintes urinent souvent sans avoir une infection des voies urinaires.
  • Une sensation de brûlure au moment d’uriner.
  • Douleur au bas-ventre.

Pour déterminer si vous avez une infection des voies urinaires, envoyez un échantillon d’urine pour une culture. Dans de nombreux cas, un test rapide est également effectué, appelé analyse d’urine. Si vous avez besoin d’un traitement, des antibiotiques vous seront prescrits. À la fin du traitement, il est souvent nécessaire de fournir des échantillons d’urine pour une culture témoin afin de vérifier que les bactéries ont bel et bien disparu de l’urine.

Streptocoques du groupe B dans l’urine

Parfois, l’infection des voies urinaires peut être causée par une bactérie streptocoque particulière appelée streptocoque du groupe B. Parfois, on la trouve également dans la culture de l’urine sans que la femme enceinte ait des symptômes d’infection des voies urinaires. Environ le tiers des femmes sont porteuses du streptocoque B sans aucun symptôme. Si le streptocoque B est détecté chez la femme pendant la grossesse, cela signifie qu’elle recevra des antibiotiques par voie intraveineuse pendant l’accouchement afin de réduire le risque d’infection par le streptocoque B et le développement d’une infection après la naissance.

Ingela Ågren

Révisé par Ingela Ågren

Certified midwife