Le meilleur et le pire

- d’être enceinte !

2 min de lecture

Le meilleur et le pire
Photo : Preggers

Être enceinte n'est pas toujours tout rose... Parfois, il faut qu'on vous rappelle qu'il est parfaitement valable de ne pas apprécier certains aspects de la grossesse. On voudrait bien sauter les pires stades de la grossesse. Comme les nausées : c'est horrible de se sentir malade semaine après semaine, au début de la grossesse, argh ! Ce sentiment d’impuissance quand il faut aller uriner toutes les quinze minutes pendant la nuit, grrr. Des brûlures d'estomac et du reflux acide, beuh. Le traitement spécial et ennuyeux qu'on nous réserve, comme si nous étions malades, ça va ! Les contractions de Braxton Hicks, s'inquiéter comment tout va se passer... au secours !

Mais heureusement, les côtés positifs l’emportent sur les négatifs. Une expérience nouvelle et positive est peut-être le fait que le point de concentration est déplacé vers quelqu'un d'autre au lieu de soi-même, d'une manière surprenante. Il y a une forte sensation d'une présence signifiante, et nous nous rendons compte que la vie ne se compte pas seulement en termes de carrière et de performance. La vie extérieure doit prendre un pas en arrière en faveur de cette vie toute, toute petite dans notre ventre, qui prend une ampleur qui atténue tout autour. C'est presque difficile à saisir. Suivre le développement du fœtus de semaine en semaine et comprendre lentement et plus profondément que la vie est sur le point de changer complètement... c'est immense. Sentir le premier coup de pied, qui prouve que c'est bien réel, c'est incroyable. Vous portez en vous le plus grand cadeau de la vie !

Preggers

Révisé par Preggers

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.