Conseils capillaires pendant la grossesse et l’allaitement

Beaucoup de choses se passent dans votre corps lorsque vous êtes enceinte et allaitez. Dans cet article, nous avons rassemblé tout ce qui concerne votre coiffure pendant la grossesse et l’allaitement.

3 min de lecture

Conseils capillaires pendant la grossesse et l’allaitement
Photo :Element5 Digital on Unsplash

La plupart des femmes ont de beaux cheveux épais pendant la grossesse. En effet, les hormones de grossesse interrompent le cycle normal de la croissance et de la chute des cheveux. Cela signifie que les cheveux que vous perdriez normalement restent en place, et ainsi vos cheveux sont plus épais. Et lorsque vous allaitez, vous perdez progressivement les cheveux que vous auriez normalement perdus au cours de vos neuf mois de grossesse. Tout ceci est normal et de 6 à 12 mois après la naissance, vos cheveux devraient avoir retrouvé leur équilibre.

Vous pouvez également aider à renforcer vos cheveux de diverses manières :

  • Lavez vos cheveux seulement si nécessaire et avec un shampooing et un revitalisant doux.
  • Démêlez les nœuds avec un peigne à dents larges et évitez les coiffures serrées comme la queue de cheval, la tresse, etc.
  • Évitez le sèche-cheveu, le fer à lisser et les bigoudis chauffants qui peuvent endommager les cheveux, ainsi que les traitements capillaires chimiques, comme la permanente et la coloration.
  • Mangez des aliments sains et nutritifs et faites de l’exercice pour avoir une bonne circulation sanguine.

Coloration des cheveux pendant la grossesse

Selon les preuves scientifiques limitées disponibles à ce jour, il est inoffensif de teindre vos cheveux pendant la grossesse. Cependant, les produits chimiques sont absorbés par la peau via le cuir chevelu et il est impossible d’exclure complètement la possibilité que cela nuise à la grossesse ou au fœtus.

Pour minimiser les risques, considérez les points suivants :

  • Évitez de colorer vos cheveux pendant les 12 premières semaines de grossesse, car les organes du fœtus se forment pendant ces semaines sensibles.
  • Si vous colorez vos cheveux vous-même, il est important de porter des gants et de le faire dans une pièce bien ventilée. Utilisez un temps de traitement le plus court possible et veillez à bien laver le cuir chevelu par la suite.
  • Assurez-vous que le cuir chevelu est en contact avec le moins de coloration chimique possible.
  • Si vous choisissez de teindre ou de décolorer vos cheveux dans un salon, portez votre choix sur un salon garantissant qu’aucune substance nocive pour la santé ou l’environnement n’est utilisée.
  • Si vous n’avez pas la possibilité de visiter un tel salon, demandez à votre coiffeur de procéder plutôt à un balayage. Une très bonne coloration par balayage dure plusieurs mois.
  • Les hormones de grossesse peuvent entraîner une réaction différente des cheveux avec le colorant — vous pouvez obtenir une couleur de cheveux différente de celle à laquelle vous vous attendiez. Et dans le cas d’une permanente, les cheveux peuvent devenir plus frisés que bouclés.

Source : Swedish Health Care Guide

Preggers

Révisé par Preggers

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.