Fausse couche : normal et naturel, mais malheureux quand cela arrive

Un résultat de test de grossesse positif est pour la plupart un évènement heureux. Vous vous adaptez rapidement à l’idée d’attendre un enfant, et votre vie change du jour au lendemain de façon presque magique. Si vous deviez ensuite subir une fausse couche, la déception serait probablement très grande. Il peut être difficile de gérer toutes ces émotions pénibles, mais une fausse couche est quelque chose que vous devez avoir le droit de prendre sérieusement. Vous et votre partenaire devez pouvoir faire le deuil.

Jenny Jansson

4 min de lecture

Revu par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Fausse couche : normal et naturel, mais malheureux quand cela arrivePhoto : Preggers

Toutes les personnes enceintes s’inquiètent probablement de faire une fausse couche, en même temps que la plupart peuvent penser « ça ne nous arrivera pas à nous ». Et pourtant, une grossesse sur cinq se termine par une fausse couche précoce : c’est malheureusement la faute de la nature. Une femme sur cinq a cependant des saignements au début de la grossesse sans qu’il s’agisse d’une fausse couche. Jusqu’à 20-40 % de toutes les personnes enceintes ont des saignements pendant le premier trimestre sans que cela ne soit un signe de fausse couche.

Fausse couche précoce

Les fausses couches précoces sont celles qui se produisent avant la 13e semaine (12+0). Après la 13e semaine (12+0), les risques diminuent considérablement. Une fausse couche commence souvent par un saignement qui peut être faible ou abondant. Des douleurs sont également courantes. Si le saignement est faible, il est conseillé d’attendre. En cas de saignement plus important, et si vous avez des douleurs dans le ventre, vous devez prendre contact avec une sage-femme ou un médecin.

Fausse couche manquée – missed abortion (MA)

Une « missed abortion », ou fausse couche manquée, signifie que la grossesse s’est interrompue d’elle-même. Dans ces cas-là, cela peut prendre plusieurs semaines avant que vous n’ayez des symptômes tels que des saignements et des douleurs. Il est courant que cela soit découvert lors d’une échographie. Lors d’une fausse couche manquée, on donne le même traitement que pour les fausses couches précoces, selon les résultats de l’échographie endovaginale que le médecin effectue pour vous examiner.

Fausse couche tardive

Les fausses couches tardives se déroulent entre la 13e et 22e semaine, mais sont plus rares. Les causes varient, et peuvent provenir soit du fœtus, soit de la mère. La nature est passée par là sans que l'incident ait pu être évité.

En cas de fausse couche, et peut-être surtout lors d’une fausse couche tardive, il est malheureusement facile pour les personnes enceintes de se blâmer et de penser « qu’est-ce que j’ai fait de mal ? ». Mais ce n’est jamais la faute de la personne enceinte, les fausses couches ont des causes naturelles. Quelque chose s’est par exemple mal passé lors de la division cellulaire. Ce phénomène peut par ailleurs se produire si tôt que la femme n’a même pas le temps de comprendre qu’elle est enceinte, les règles sont juste retardées de quelques jours.

Ce qui se passe lorsque vous avez eu une fausse couche précoce ou manquée

Lorsqu’une fausse couche est constatée, cela est effectué par le biais de l’échographie réalisée par le médecin, et cela détermine l’évolution de la situation. Le plus souvent, le corps s’occupe naturellement de la fausse couche et éjecte tout par lui-même. Dans le cas où il reste des résidus dans l’utérus, le médecin souhaite le plus souvent attendre une ou plusieurs semaines avant de décider s’il faut donner un médicament pour aider le corps à expulser ce qui reste. Une opération de curetage peut être nécessaire, mais cela est assez rare.

Après une fausse couche, il est important de ne pas se baigner, utiliser de tampon ou avoir des relations sexuelles. Comme après un accouchement, la fixation du placenta laisse une plaie qui peut mener à des infections.

Tomber à nouveau enceinte après une fausse couche

Il n’existe aucune restriction pour être enceinte à nouveau après avoir eu une fausse couche, mais il peut être judicieux d’attendre au moins un cycle menstruel avant la prochaine grossesse. C’est pour la plupart des personnes ce qu’il y a de mieux, à la fois physiquement et mentalement, mais cela est individuel et entièrement à vous de décider.

Émotions et pensées négatives

Si vous avez subi fausse couche, cela peut être vraiment difficile à gérer, et c’est totalement normal. Une fausse couche est quelque chose que vous devez pouvoir prendre au sérieux et faire le deuil. Si vos émotions et pensées négatives ne lâchent pas prise, vous pouvez avoir besoin d’aide pour gérer la fausse couche. Si vous avez l’impression que vous restez bloquée dans votre chagrin et ne pouvez pas aller de l’avant, il est judicieux de demander de l’aide à un psychologue ou thérapeute.

Jenny Jansson

Revu par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Phone

Hundreds of related articles, podcasts & more waiting for you in the Preggers app.

Download Preggers today.

10k reviews
  • Télécharger
  • Télécharger
  • Télécharger