Syndrome transfuseur-transfusé: réponses aux questions les plus fréquentes

Qu’est-ce que le syndrome transfuseur-transfusé ? Est-ce que c’est quelque chose de courant ? Est-ce que c’est dangereux ? Et est-ce que cela peut se soigner ? Nous répondons ici à vos questions les plus fréquentes sur cette complication rare qui peut toucher les jumeaux monozygotes.

Jenny Jansson

Temps de lecture : 3 m

Vérifié par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Syndrome transfuseur-transfusé: réponses aux questions les plus fréquentesPhoto : Preggers

Qu’est-ce que le syndrome transfuseur-transfusé ??

Le syndrome transfuseur-transfusé (STT), également appelé transfusion fœto-fœtale, peut toucher les jumeaux monozygotes qui partagent un placenta quand ils sont dans l’utérus. En quelques mots, cela veut dire que le système sanguin des bébés ont une connexion entre eux, et que l’un des enfants reçoit du sang de l’autre. En conséquence, l’un des fœtus reçoit trop de sang et l’autre trop peu. La transfusion fœto-fœtale peut survenir n’importe quand pendant la grossesse, mais elle apparaît le plus souvent entre la 16e et 25e semaine de grossesse.

Est-ce que le syndrome transfuseur-transfusé est dangereux ?

Oui, les deux bébés peuvent être gravement malades voire mourir dans le cas d’un syndrome transfuseur-transfusé. Le fœtus qui a trop peu de sang peut être touché par un manque d’oxygène, et l’autre peut souffrir d’insuffisance cardiaque, et ces deux conditions présentent à leur tour un risque de lésions cérébrales. Les risques diminuent si la complication est détectée tôt et qu’un traitement rapide est mis en place. Vous devez donc vous soumettre à des contrôles fréquents tout au long de la grossesse lorsque vous êtes enceinte de jumeaux partageant un placenta.

Est-ce que le syndrome transfuseur-transfusé peut être traité ??

Oui, dans certains cas, le flux sanguin entre les fœtus peut être arrêté en coagulant les connexions des vaisseaux sanguins avec un laser. Le traitement est effectué par chirurgie laparoscopique et ne présente généralement aucun risque pour la femme enceinte, mais il ne garantit pas non plus que les bébés survivront et naitront en bonne santé.

Est-ce que le syndrome transfuseur-transfusé est courant ??

Le syndrome transfuseur-transfusé est une complication rare qui touche environ 10 à 15 % des jumeaux monozygotes qui partagent un placenta. Environ 25 à 40 % de tous les jumeaux sont monozygotes et parmi eux, environ deux tiers partagent un placenta.

Comment est diagnostiqué le syndrome transfuseur-transfusé ??

Le syndrome transfuseur-transfusé est le plus souvent détecté lors d’une échographie, après une évaluation de la quantité de liquide amniotique ainsi que la croissance, la vessie et la circulation sanguine des fœtus. Le bébé qui reçoit trop peu de sang grandit souvent moins bien et arrête d’uriner, ce qui a pour conséquence moins de liquide amniotique. L’enfant qui reçoit trop de sang urine quant à lui plus, et a donc plus de liquide amniotique.

Jenny Jansson

Vérifié par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Téléphone

Des centaines d'articles connexes, de podcasts et plus vous attendent dans l'appli Preggers.

Téléchargez Preggers aujourd'hui.

10 milliers d'avis

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.