Nous sommes conscients qu'en tant que partenaire, vous en avez beaucoup à gérer. Vraiment beaucoup. Voici quelques indices pour vous guider sur le bon chemin.

Ce ne sera peut-être pas très souvent qu'en tant que partenaire, on vous demandera comment vous allez. Mais en fait, c'est beaucoup plus compliqué que juste « ça va ? », n'est-ce pas ?

2 min de lecture

Nous sommes conscients qu'en tant que partenaire, vous en avez beaucoup à gérer. Vraiment beaucoup. Voici quelques indices pour vous guider sur le bon chemin.
Photo : Preggers

Beaucoup de partenaires se demandent s’ils doivent absolument accompagner la future maman à la clinique de périnatalité et pensent que les discussions tournent seulement autour de la mère et de l'enfant. Bien sûr, vous n'y êtes pas obligé, mais vous serez ainsi plus informé et ce sera utile pour plus tard au cours de la grossesse. Et ce sera l'occasion d'accompagner votre partenaire et de pouvoir poser toutes les questions, de vous préparer et de prendre connaissance de documents.

Beaucoup de partenaires posent des questions concernant l'accouchement. Peut-être est-ce la peur de voir du sang ? Ou de voir votre partenaire souffrir ? Vos sentiments et craintes doivent aussi être écoutés : osez en parler ensemble, mais aussi avec la sage-femme à la clinique. Rappelez-vous que le silence n'est pas de mise ici : il n'est pas bénéfique, au contraire. Si vous sentez que la peur prend trop le dessus, cherchez de l'aide, par exemple chez une doula (une femme qui a beaucoup d'expériences avec les accouchements), qui pourrait vous aider tous les deux.

« Je ne sais pas si je veux être parent? » Ce n'est pas rare d'avoir des sentiments mitigés. Si c'est difficile d'en parler, ou alors vous avez peur que ce soit mal interprété, alors, prenez conseil auprès d’un thérapeute familial. Rappelez-vous, vous n'allez pas devenir parent en un claquement de doigts; c'est un processus qui prendra neuf mois au cours desquels vos sentiments, votre relation et, tout compte fait, tout le reste seront plus ou moins « un grand bazar ».

Preggers

Révisé par Preggers