Comment devient-on réellement enceinte ?

Regarder dans le calendrier, surveiller l'ovulation, être prête, avoir la bonne ambiance… Comment devient-on réellement enceinte ? Est-ce une science à part entière ou cela fonctionne-t-il avec juste un peu de sexe ? Nous expliquons ici les concepts autour de la conception et le processus pour tomber enceinte.

Jenny Jansson

4 min de lecture

Revu par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Comment devient-on réellement enceinte ?
Photo : Preggers

Pour la plupart, il faut environ un an pour tomber enceinte. Si vous voulez tomber enceinte, le conseil général est d'essayer d'avoir des rapports sexuels réguliers avec pénétration vaginale deux fois par semaine. Il y aura moins de stress et de pression si vous laissez tomber le calendrier et ne pensez pas trop au moment de votre cycle menstruel où vous vous trouvez. Environ huit femmes sur dix qui ont des rapports sexuels réguliers réussissent à tomber enceintes dans les douze mois. La plus grande chance de fécondation est si vous avez des rapports sexuels vaginaux pendant l'ovulation. Il peut cependant être difficile de savoir exactement quand l'ovulation se produit.

Lorsqu'un ovule est arrivé à maturité, il se détache de l'ovaire et est attrapé par la trompe de Fallope ; cela se produit une fois par mois, environ deux semaines avant les règles. L'ovule dans la trompe de Fallope peut être fécondé par un spermatozoïde. Une fois qu'un ovule a quitté l'ovaire, il doit être fécondé par un spermatozoïde dans les 24 heures. Le spermatozoïde peut survivre dans la trompe de Fallope pendant environ cinq jours dans l’attente d’un ovule.

La fécondation

Lorsque l’ovule et le spermatozoïde se combinent, un embryon commence à se former, ce qu'on appelle la fécondation. L'embryon se développe ensuite dans le ventre de la mère en un fœtus, qui devient alors un enfant à sa naissance.

Les spermatozoïdes se forment dans les testicules. Lorsque l'homme éjacule, du sperme sort du pénis, c’est-à-dire un mélange de spermatozoïdes et de divers fluides provenant des vésicules séminales et de la prostate. Au moment de l’éjaculation, les spermatozoïdes nagent dans le vagin, quelques millimètres par minute, à travers l'utérus et dans les trompes de Fallope. Il y a plusieurs millions de spermatozoïdes dans une éjaculation, mais au final un seul spermatozoïde peut pénétrer dans l'ovule et le féconder.

Une fois l'ovule fécondé, les cellules commencent immédiatement à se diviser. Elles deviennent de plus en plus nombreuses jusqu'à ce qu'elles forment un petit amas de cellules. L’amas de cellules continue de se déplacer à travers la trompe de Fallope jusqu'à l'utérus et se fixe à la muqueuse utérine environ une semaine après la fécondation, où une partie se développe bien ancrée dans la paroi utérine. La partie de l’amas de cellules qui se fixe se transformera en placenta, qui nourrit le fœtus dans l'utérus. L'autre partie de l'amas de cellules s'appelle l'embryon. Ce sont les cellules qui finiront par devenir un enfant. L'ovule et le spermatozoïde contiennent tous deux des gènes et ce sont les gènes du spermatozoïde qui déterminent le sexe biologique de votre enfant.

Jumeaux

Il arrive que deux ovules arrivent à maturité et se détachent en même temps : il peut alors y avoir des jumeaux dizygotes si les deux ovules sont fécondés. Si un ovule fécondé se divise de sorte que deux embryons se forment, il peut y avoir des jumeaux identiques. Dans des cas très inhabituels, il arrive que l'ovule se divise en trois embryons, ce qui conduit à des triplés.

Méthodes alternatives de fécondation

Si la fécondation ne fonctionne pas via la pénétration vaginale, elle peut plutôt avoir lieu par insémination. Cela signifie que les spermatozoïdes sont injectés dans l'utérus à l'aide d'une seringue et d'un tube en plastique.

La fécondation peut également avoir lieu à l'aide de la fécondation in vitro, dite FIV. Les ovules matures sont alors prélevés dans l'ovaire et fécondés par des spermatozoïdes à l'extérieur du corps. Le ou les ovules fécondés sont ensuite réinsérés dans l'utérus.

Jenny Jansson

Revu par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.