Baby blues – déprime temporaire après l’accouchement

Après l’accouchement, il est courant pour la mère d’avoir des sautes d’humeur. Environ 50 à 70 % de toutes les nouvelles mères ont ce qu’on appelle communément le baby blues.

Ingela Ågren

1 min de lecture

Révisé par Ingela Ågren

Certified midwife

Baby blues – déprime temporaire après l’accouchement
Photo : Cristian Newman on Unsplash

Les sautes d’humeur commencent généralement autour du troisième jour après l’accouchement. On pense qu’un changement hormonal majeur dans le corps après la naissance en est la raison. Les symptômes sont, par exemple, la déprime mêlée à des sentiments de joie, de fatigue, d’anxiété, de tristesse et de difficultés de concentration. Le baby blues peut aller et venir, mais il disparaît généralement par lui-même dans les deux semaines après l’accouchement. Il peut être bon de se préparer mentalement à la possibilité de faire l’expérience du baby blues après une naissance et de bénéficier du soutien de son entourage et des professionnels de la santé.

Si la déprime ne disparaît pas, vous pouvez en parler avec votre infirmière, votre sage-femme ou un professionnel de votre centre de soins de santé. Il est courant de souffrir de dépression post-partum et il y a de l’aide disponible !

Ingela Ågren

Révisé par Ingela Ågren

Certified midwife

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.