Baby-blues

Il est enfin temps d'entrer dans cette merveilleuse bulle de bien-être d'après accouchement dont tout le monde parle… mais vous vous sentez anxieuse, irritable ou triste ? Dans ce cas, vous avez peut-être le blues post-partum, le baby-blues, le blues de la maternité, ou celui des trois jours - des noms différents qui désignent en réalité la même chose.

Emma Fransson

3 min de lecture

Écrit par Emma Fransson

Psychologue diplômé

Baby-bluesPhoto : Preggers

Environ quatre personnes sur cinq ayant accouché présentent des symptômes de tristesse, d'anxiété et de malaise dès les cinq premiers jours suivant l'accouchement. Il est difficile et peut sembler étrange d'avoir des sentiments négatifs alors que vous venez de donner la vie à une nouvelle personne. Ce mal-être est probablement du aux énormes changements que subit le corps. Tout au long d'une longue grossesse, les niveaux de l'hormone sexuelle "œstrogène" et de l'hormone du stress "cortisol", par exemple, augmentent dans le corps. Lorsque le placenta est libéré après l'accouchement, les niveaux de ces hormones chutent et la plupart des gens le ressentent en devenant tristes, anxieux ou irritables.

Le baby-blues passe tout seul, le corps s'adaptant à son nouvel état de non-grossesse. La durée du baby-blues peut être d'un jour à deux semaines. Si il dure plus longtemps, il peut s'agir d'une véritable dépression, appelée dépression post-partum.

Pour en réduire les symptômes, imaginez-le comme toute autre épreuve physique que vous avez traversée - pour récupérer, vous devez dormir, manger, faire des promenades tranquilles et peut-être recevoir un massage, vous mettre sous une couverture chaude ou toute autre chose dont vous pourriez avoir besoin pour vous sentir prise en charge et laisser votre corps récupérer. Par exemple, certaines personnes peuvent avoir du mal à recevoir des visiteurs lorsque les larmes peuvent se mettre à couler à tout moment ou lorsque l'anxiété devient trop forte. Si vous vous sentez ainsi, essayez de reporter les visites du bébé ou invitez simplement des personnes qui peuvent vous aider à vous occuper du bébé pendant un certain temps afin que vous puissiez faire quelque chose qui vous fasse du bien. Trouvez ce dont vous avez besoin !

Il faut généralement un certain temps pour que la routine s'installe avec un nouveau-né - soyez patient et ne vous oubliez pas dans toute cette nouveauté. En tant que coparent, vous pouvez également vous sentir anxieux ou déprimé. La même chose s'applique ici : veillez à prendre soin de vous et si vous ne vous sentez pas mieux après plus de deux semaines, il sera peut être judicieux de demander de l'aide.

Emma Fransson

Écrit par Emma Fransson

Psychologue diplômé

Téléphone

Des centaines d'articles connexes, de podcasts et plus vous attendent dans l'appli Preggers.

Téléchargez Preggers aujourd'hui.

10 000 avis
  • Télécharger
  • Télécharger
  • Télécharger

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.