Alimentation et fertilité peuvent aller de pair

Si vous essayez de tomber enceinte, vous pouvez aider un peu la nature en ajustant vos habitudes alimentaires. Bien qu'il n'y ait pas de diète magique qui garantisse la fécondation, certains aliments peuvent influencer positivement votre fertilité. Vous obtenez ici des astuces !

Jenny Jansson

5 min de lecture

Vérifié par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Alimentation et fertilité peuvent aller de pair
Photo : Preggers

Ce que vous mangez influe sur votre sang, vos cellules et vos hormones. Avec une alimentation équilibrée et un apport conscient en vitamines, minéraux et fer provenant des fruits et légumes, vous pouvez augmenter vos chances de grossesse. Mangez également suffisamment de bonnes protéines, graisses et glucides, et vous offrirez à votre corps les meilleures conditions.

Bonnes graisses

Les graisses provenant des huiles végétales, des fruits à coque, des graines, des avocats, des olives et des poissons gras sont de bonnes graisses dont vous avez besoin si vous essayez de tomber enceinte. Les graisses permettent à l'organisme d'accumuler plus facilement des vitamines liposolubles telles que les vitamines A, D, E et K. Choisissez d’ailleurs des produits laitiers gras, car les produits laitiers faibles en gras peuvent nuire à l'ovulation. Essayez d'éviter complètement les gras trans, car des études ont montré que même de petites quantités peuvent bloquer l'ovulation.

Vitamines importantes

Les vitamines B, C et D sont des ingrédients importants qui ont un effet positif sur la fertilité. Les légumes verts tels que le brocoli, les épinards et les asperges contiennent des niveaux élevés et bénéfiques de la vitamine B (folates), qui est importante pour le développement du système nerveux central du fœtus. Assurez-vous d’en obtenir 400 microgrammes par jour à partir du moment où vous planifiez une grossesse jusqu'à la 12e semaine si vous devenez enceinte. Il s’agit de la recommandation de l’agence suédoise de l'alimentation (Livsmedelsverket) pour toute personne qui souhaite tomber enceinte.

La vitamine C aide votre corps à absorber le fer et se trouve dans une variété de fruits et légumes. Mélangez les variétés et les couleurs et vous couvrirez vos besoins quotidiens en vitamine C de manière naturelle.

La vitamine D est importante pour une ovulation efficace, alors accordez-vous au moins une heure de lumière du jour chaque jour et complétez avec des suppléments en hiver.

La vitamine E est également fondamentale, elle peut avoir un effet positif sur la capacité à concevoir. La vitamine E se trouve, par exemple, dans les huiles végétales pressées à froid, les avocats, les œufs, les fruits à coque et le foie.

Bons poissons

Les poissons contiennent bon nombre des nutriments les plus importants, tels que l'iode, le sélénium et la vitamine D, et sont donc généralement bons pour vous lorsque vous souhaitez devenir enceinte. Par exemple, le saumon, le maquereau, le hareng et d'autres poissons d'eau froide sont remplis d'oméga-3, un élément favorable pour la fertilité qui est même crucial pour le développement du cerveau et des yeux du fœtus. Les acides gras oméga-3 équilibrent votre cycle menstruel et peuvent également contribuer à des ovules de meilleure qualité. Lisez la suite avant de choisir des poissons, car certaines variétés contiennent des niveaux élevés de toxines environnementales.

Bonnes protéines

Les protéines sont un élément important d’une alimentation équilibrée et variée. Des recherches ont montré qu'il est bon de réduire la consommation de produits d'origine animale, c'est-à-dire de protéines animales, lorsque l'on souhaite tomber enceinte. Comme alternative à la viande rouge, au porc et au poulet, vous pouvez choisir des protéines végétales comme les légumineuses, les pois, les fruits à coque, le soja, le tofu et les avocats.

Glucides et fibres alimentaires

Évitez les glucides rapides, tels que la farine blanche et le sucre, qui augmentent les niveaux d'insuline. Ils peuvent affecter la fonction des ovaires et, dans le pire des cas, engendrer l'infertilité. Choisissez des produits à grains entiers qui contiennent des niveaux plus élevés de fibres, de fer et de vitamine B et combinez-les avec les glucides des légumes, des légumes-racines, des légumineuses, des fruits et des baies, qui contiennent également des fibres, des vitamines et des minéraux.

Les fibres alimentaires peuvent réguler les niveaux élevés d'œstrogènes et se trouvent dans les produits à base de grains grossiers, les légumes à longue conservation et les fruits. Comme la teneur en nutriments des fruits et légumes peut varier considérablement, il est préférable de choisir des légumes qui ont mûri naturellement sous le soleil du printemps et de l'été. La recommandation générale est de 25 à 35 grammes de fibres alimentaires par jour. Choisissez les variétés en fonction de la saison.

Évitez les calories rapides des bonbons et du chocolat, ainsi que les boissons gazeuses et autres boissons riches en sucre.

Buvez de l'eau

L'eau est la meilleure boisson pour vous qui souhaitez concevoir un enfant. De 1,5 à 2 litres par jour est une bonne référence. L'eau contient de nombreux minéraux importants, tels que le calcium, l'iode et le magnésium.

Optez pour le bio

Les produits biologiques contiennent des niveaux inférieurs de nitrates et de toxines, et apportent des vitamines et des minéraux qui peuvent augmenter votre fertilité.

Modérez votre consommation de caféine

Si vous vous en tenez à un maximum de trois tasses de café ou de thé par jour, votre consommation de caféine ne devrait pas influer négativement sur votre capacité à tomber enceinte. Des niveaux supérieurs à 500 mg par jour peuvent affecter la fertilité, mais la recherche n'a montré aucun lien solide.

Évitez l’alcool

L'alcool peut nuire à l'ovulation et peut donc augmenter le risque d'infertilité. Abstenez-vous de consommer de l'alcool lorsque vous voulez maximiser votre fertilité.

Jenny Jansson

Vérifié par Jenny Jansson

Sage-femme diplômée

Plus de Preggers

Lisez des articles populaires et pertinents.